Mes vacances à vélo sur le Canal du Nivernais

Et oui un de plus… cela faisait deux ans que je n’avais pas enfourché seule mon vélo pour partir quelques jours à l’aventure, car oui partir à vélo c’est forcément une aventure. La destination m’est généralement encore inconnue une semaine avant. Je pars « à l’arrache » comme on dit et j’aime ça. Je vais avant tout répondre aux principales questions que l’on me pose le plus souvent, histoire d’en finir 😉 :

« Pourquoi tu pars à vélo ? »
Pour me lancer une sorte de défi personnel, me prouver que je suis capable de faire un effort physique, de déconnecter et de sortir de ma zone de confort.

« Tu n’as pas peur toute seule ? »
J’ai plus peur lorsque je prends le métro à Paris

« Et si tu crèves ? »
Alors je touche du bois mais cela ne m’est jamais arrivé. J’ai un vélo super fiable et/ou de la chance. J’ai quelques bases et espère que je pourrais réparer si nécessaire. Néanmoins je préconise le kit de survie (une chambre à air, deux démonte-pneus, une pompe, des graines, une banane et de l’eau 😉 ).

« Et tu emmènes quoi ? »
Ah ah ! Le minimum, et le véritable challenge est bien là les filles, exit la tenue de soirée (euh oui, pour quoi faire de toute façon ?). Bref il faut faire en sorte que sa vie tienne dans DEUX sacoches. On apprend vite avec l’expérience qu’il faut s’alléger…

Après ces quelques petits conseils, vous voilà donc parés pour affronter le Canal du Nivernais…

panneau-canal-nivernais

Jour 1 : Auxerre >  Clamecy (60 kms)

J’ai chargé mon propre vélo puis j’ai garé ma voiture dans un parking sécurisé à la Maison du vélo à Auxerre, située à la porte d’entrée du Canal du Nivernais. Il possible d’y louer un vélo si on n’en a pas (mais aussi d’y acheter des vélos d’occasions).
Si l’on ne connait pas la jolie ville d’Auxerre, il est indispensable de la visiter avant le grand départ.

départ-auxerre-canal-nivernais

Je me mets en route. L’alternance sur cette première partie entre la rivière Yonne et le canal rythme le début du parcours. Je passe au pied du vignoble de l’Auxerrois, à proximité des impressionnantes caves de Bailly qu’il faut également découvrir, mais aussi de jolis villages tels que Mailly-le Château, Châtel-Censoir… Mon coup de cœur sur ce tronçon revient aux Rochers du Saussois, haut lieu de l’escalade dans l’Yonne.

rochers-saussois-canal-nivernais

bateau-séchoir-canal-nivernais

Je déplore qu’il n’y ait aucun endroit où boire un café (enfin surtout le lundi à priori). Je recommande néanmoins l’Écluse des Dames où vous serez accueillis par Elvina et Marie. Cette maison Éclusière est un exemple de réhabilitation, un havre de paix où l’on peut siroter une boisson et se détendre dans le Parcabout.

écluse-des-dames-canal-nivernais

Les maisons éclusières que je vois ensuite ne sont malheureusement pas toutes aussi bien entretenues, certaines sont même vraiment en piteux état. Elles sont pourtant notre Patrimoine.
J’arrive en fin d’après-midi et je découvre avec bonheur la belle ville médiévale de Clamecy, ses petites ruelles, ses maisons à pan de bois, sa collégiale Saint-Martin… là où mes hôtes m’attendent…Le Bief de Clamecy

Jour 2 : Clamecy > Baye (52kms)

clamecy

La ville de Clamecy est également connue pour son histoire liée au « flottage du bois ». C’est cette thématique qui aujourd’hui va agrémenter mon parcours. Le bois coupé dans le Morvan a servi pendant 4 siècles (XVIe-XIXe) à alimenter Paris pour son chauffage. On le jetait dans les ruisseaux et les rivières pour ensuite en faire un train de bois qui descendait successivement l’Yonne puis la Seine jusqu’à la Capitale.
J’en profite pour évoquer ici un beau projet dont le but serait de relier Paris à Clamecy par un itinéraire cyclable appelé Chemin des Flotteurs. N’hésitez pas à y jeter un œil.

Les paysages défilent sous mes yeux. La nature est belle et sauvage. Je longe le Canal et vois enfin passer des bateaux, la circulation étant interdite en aval sur la rivière en raison des dernières intempéries. Je déjeune à « l’Écluse de la Môme » petite étape très agréable où le repas est simple mais efficace pour reprendre des forces.
Je poursuis ma route et m’arrête à Chitry-les-Mines où j’aurais aimé visiter son château mais il n’est ouvert qu’à partir du 15 juin. Dommage !

Cela dit le plus beau reste à venir. Un peu plus loin l’échelle d’écluses de Sardy vaut vraiment détour et on rencontre de drôles de personnages dans ses maisons éclusières, Gégé mais aussi un artiste tailleur de pierre avec qui je discute, qui a plaisir à décorer les abords du canal. Cette échelle mériterait sans doute une plus grande valorisation. Les voûtes de la Colancelle méritent également votre attention. C’est en bateau promenade que l’on peut les traverser.

En fin d’après-midi, j’arrive enfin près de l’Etang de Baye, au sommet du canal, là où m’attendent mes hôtes…

Jour 3 : Baye > Decize (70kms)

baye-canal-nivernais

Les étangs de Vaux et Baye sont des réservoirs d’alimentation en eau du canal du Nivernais. Leur faune et leur flore sont riches. On y trouve une base nautique de loisirs plutôt sympatique.

Ce matin je me remets en selle jusqu’à Décize là où prend fin le canal. Depuis ici, il s’élargit et serpente jusqu’à Châtillon-en-Bazois. J’aurais aimé m’y arrêté pour visiter le château mais il ne se visite qu’en juillet et août. Encore dommage !

chatillon-en-bazois-canal-nivernais

A midi je pique-nique à l’Ecluse de Fleury, puis le Canal se fait plus monotone jusqu’à Décize là où m’attend mon hôte du jour… Je dîne le soir au restaurant du Port, une valeur sûre.

Voilà, je termine en beauté mon périple mais je n’ai pas envie d’en finir là ! Demain j’y retourne histoire de voir à quoi ressemble de Canal latéral à la Loire et stopper mon voyage (pour de vrai cette fois) à Pougues-les-Eaux.

Jour 4 : Decize > Pougues-les-Eaux (80kms)

Départ de Décize dans la grisaille, mais les rayons du soleil viennent vite me réchauffer le dos. Ce canal latéral à la Loire est une bonne surprise. Le revêtement est top. Beaucoup de bateaux circulent ainsi que de gens en voyage à vélo comme moi. Il faut dire que je suis désormais sur l’Eurovélo 6, célèbre itinéraire reliant Nantes à Budapest.

canal-latéral-loire

Je fais une halte à Nevers pour une étape déjeuner où je retrouve ma collègue Sophie de l’Office de Tourisme. Merci à toi Sophie pour ton accueil 🙂
Je fais ensuite une petite pause devant le somptueux Palais Ducal et un passage éclair par la Cathédrale Saint-Cyr Sainte-Julitte.

palais-ducal-nervers

Je ne traîne pas car je prends un petit détour pour rejoindre Pougues-les-Eaux, par le Canal latéral, le remarquable Pont Canal du Guétin et le bec d’Allier. Ensuite je n’ai pas le choix que de suivre une petite route départementale pour rejoindre la ville et ce n’est pas une partie de plaisir. Me voilà arrivée !

Je passe la soirée avec mes collègues de l’Office de Tourisme de Pougues, Alexandra et Charlène. Elles ont a cœur de me faire découvrir leur territoire. Dans cette ville flotte un doux parfum de nostalgie lié à la fois au thermalisme qui y fut jadis une activité majeure mais aussi à la Nationale 7 qui la traversait. J’aime le dynamisme des filles et c’est avec fierté qu’elles m’entraînent sur les hauteurs de Pougues pour assister à un éblouissant coucher de soleil.

coucher-soleil-pougues

Cerise sur le gâteau, la chambre d’hôtes  « Le Mont Givre » m’accueille ce soir comme une reine. Voilà ce que j’appelle une chambre d’hôtes ! Tout y est, le sourire, les petites attentions, la chambre bien décorée, le petit-déj gargantuesque, le prix non excessif… et surtout la passion qui se ressent.

Merci à tous. Vous m’avez donné envie de revenir alors qu’initialement j’avais peu de raisons de me rendre à Pougues.

pougues-nationale-7

Jour 5 : back home !

Et là tout se complique : j’aimerais prendre un train pour rejoindre Nevers et en période de grève ce n’est pas facile, et porter son vélo et ses sacoches seule dans un train corail ce n’est pas facile, et prendre des escaliers avec un vélo pour sortir de la gare ce n’est pas facile non plus.
Des noms d’oiseaux fusent de ma bouche parce qu’il paraît que tout cela (sur le papier) c’est très fastoche !!! Je vous en prie essayez donc pour voir !

A Nevers, j’attrape la navette Canal du Nivernais (normalement elle se prend à Decize) . Mais savez-vous surtout qu’elle est la seule alternative pour un retour sur Auxerre ? Ben oui, on développe les itinéraires vélo mais pas les services qui vont avec… Élémentaire !

Merci à toi Laurent pour ton aide à l’organisation de ce séjour. Tu fabriques à tes clients des souvenirs qui n’ont pas de prix grâce à Escapade Gourmande et tu #optimisesleurlife 😉

Le revêtement est vraiment top sur tout ce parcours et les paysages sauvages et préservés. C’est unique.
Cela mériterait d’être plus connu.

maison-éclusière-canal-nivernais (2)

Publicités

3 réflexions sur “Mes vacances à vélo sur le Canal du Nivernais

  1. Bravo pour ce beau périple. Je connais très bien la portion Auxerre-Clamecy (originaire de l’Yonne), les Rochers du Saussois sont un de mes endroits préféré, il y a quelques années il y avait un bar/restaurant au pied, dommage qu’il soit fermé, on pouvait même y faire du saut pendulaire (sorte de saut à l’élastique). Ton voyage donne envie de découvrir ce beau canal.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Nous organisons les 1er et 2 octobre prochains le salon SINUO sur les thèmes du bateau, du vélo et de la randonnée pédestre à Decize (Nièvre 58)
    Nous avons découvert votre blog dans les jumelles d’Alexandra et nous avons beaucoup apprécié le ton entre découverte, conseils pratiques et humour. Notamment l’article sur le Canal du nivernais à vélo.
    Nous sommes actuellement à la recherche d’intervenants sur le thème des voyages à pied ou à vélo c’est pourquoi nous nous permettons de vous contacter.
    Nous avons un amphithéâtre avec tout le matériel permettant de présenter différents supports vidéos, photos…
    N’hésitez pas à aller consulter notre site internet http://www.sinuo.fr et notre page Facebook afin d’avoir plus d’informations sur notre manifestation.
    Merci de nous indiquer si cela vous intéresse.
    Bonne journée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s